Itinéraire du voyage sur la route de la soie

L'itinéraire est le résultat d'un savant mélange de compromis.

Je souhaite éviter les pays dont l'influence croissante du libéralisme (mot que je ne comprends qu'à moitié), a modifié les rapports entre les personnes. En fait, je devrai plutôt dire que je souhaite découvrir des pays où la notion de Partage entre les personnes existe encore... La liste n'est pas trop longue !
Par contre, les pays trop dangereux, on oubli (dédicace à Clo).
Ensuite, comme je veux voyager en vélo, il faut faire attention au climat, tout en gardant une logique d'ensemble. Donc, on ne passe pas par l'hymalaya après Octobre (déjà, Octobre, c'est bordure !).

Le résultat actuel est le suivant :

Turquie

Avec un départ d'Europe, aux portes de l'Asie, je commence par un pays qui fascine et qui ne demande qu'à être mieux connu, à l'aube d'un rapprochement culturel avec l'UE !

Iran, Turkménistan, Ouzbékistan, Kirghizstan...

L'Asie Centrale, une région riche en histoire : Téhéran, Samarkand, Boukhara, Bichkek, etc...

Chine, Népal

La Chine de l'Ouest présente, elle, l'intérêt du choc des cultures entre une région à majorité Ouïghoure et l'administration de la Chine, l'Empire des Han.

Inde

L'Inde avec sa diversité de cultures et de religions sera un temps fort de mon voyage. L'effrayante et fascinante Calcutta sera ma dernière escale en Inde.

Cambodge, Laos, Vietnam

Après un vol Calcutta-Phnom Penh pour éviter la Birmanie, je me promènerai en Asie du Sud-Est avant d'entrer en Chine par le légendaire "Passage de l'Amitié".

Chine

La Chine, de Nanning à Beijing, en passant par Chengdu et Xi'An, s'offrira alors à moi. L'été revenu, les steppes de Mongolie et de Sibérie, avant la dernière ligne droite, à travers l'Europe...

Cet itinéraire est une façon pour moi et pour vous d'imaginer mon avenir de manière rassurante.
Il est important de noter que cet itinéraire est une prévision, mais surtout pas une obligation !!! Si pour une raison ou une autre, je souhaite passer 2 mois dans un pays et que cela est possible. Je ne m'en priverai pas, si les visas me le permettent.

Cependant voici le planning initial :